07/02/2017

Projets pour 2017

Projets 2017 

 -Rendre le lien (HTML)                               -Chaine Youtube

 -Atteindre les 20 000 Vues                          -Faire de la publicité

   -Ligne téléphonique

Rendre le lien (HTLM)

Le .blogsptot.com on l’enlève et l'on met .com ou .fr pour que sa soit plus facile a trouver le blog.

-Chaine Youtube 



Fini les problèmes de droits d'auteur et les demandes d’autorisation il suffira juste de crée la vidéo et la publier sur le site et sur Youtube 

Atteindre les 20 000 vues

Objectif majeur pour 2017 mais on y crois
-

Faire de la publicité 

 Oui pour que le blog se développe plus vite ou faire des sponsors sur internet
-
Ligne téléphonique 
C'est officiel une ligne téléphonique ou vous appelez et par exemple vous dites :
-Si je fait un dépassement de ligne continu je risque quoi ?
et je vous dit l'amende est de : 135€ - Amende Minorée : 90€ et un retrait de 1pts a 3pts 
c'est peut-être bien la première fois que une ligne téléphonique gratuite sert essentiellement a cela. Elle sera ouverte le 19 Févriller
Soit par  

 

Par mail : securiteroutierenew@gmail.com




 

Par téléphone : 06 12 48 62 34
Dispo
à partir du 19 Févriller

30/12/2016

Ce qui change en janvier 2017

CHANGEMENTS :

- Taxe du diesel

- Interdiction des vitres trop teintées 

- Mise en place des vignettes anti pollution

- Aide a l'achat de voiture ou motos

vous êtes automobilistes ? ou motards ? Attendez-vous à quelques changements en 2017. Certaines mesures sont avantageuses telles que l'instauration d'un bonus pour l'achat d'une moto ou d'un scooter électrique. D'autres risquent de donner l'occasion aux forces de l'ordre de distribuer quelques amendes, par exemple l'interdiction des véhicules de plus de vingt ans à Paris. Pour savoir à quoi vous en tenir, voici les principales nouveautés mises en place en janvier. 

 Taxe du diesel

Carburant : +1 centime pour le Diesel, -1 centime pour l'essence
Mauvaise nouvelle pour ceux qui roulent au Diesel, le litre de ce carburant augmente d'un centime. En revanche, pour ceux qui sont au volant d'une voiture essence, le prix du litre est réduit d'un centime. Pour réduire l'avantage tarifaire dont bénéficie le Diesel, désormais montré du doigt à cause de sa nocivité. Les gaz qui s'échappent de ce type de moteur ont en effet été reconnus comme cancérogènes certains

 Vitres teintée 

Info et précision en clair sur ICI

Viniettes anti pollution 

Vignettes Crit'air : vieux véhicules indésirables à Paris
Paris limite l'accès à son centre-ville aux voitures ou aux motos les plus polluantes. A partir du 16 janvier, les voitures devront avoir une vignette Crit'air collée sur leur pare-brise (ou sur la fourche pour les deux roues). Cette pastille de couleur -il en existe six du vert au gris- permet aux autorités de reconnaître les véhicules autorisés à circuler. A moins d'être un véhicule de collection (avec carte de grise spécifique), les vieilles voitures immatriculées avant 1997 n'auront plus le droit de rouler dans Paris, du lundi au vendredi entre 8 et 20 heures, sous peine d'une amende de classe 3 d'un montant de 68 euros, minorée à 45 euros. La vignette se commande en ligne pour 4,18 euros sur Certificat-air.gouv.fr.
Un site commercial propose la pastille anti-pollution à 19,85 euros alors que le site officiel du gouvernement la facture 4,18 euros, livraison comprise. Ne tombez pas dans le piège quand vous passerez commande.

Aide a l'achat des moto et voitures


Un bonus de 1000 euros est accordé pour l'achat d'un deux ou trois roues motorisé électrique. En ce qui concerne les voitures propres, le bonus de 10.000 euros est maintenu pour ceux qui remplacent une voiture Diesel de plus de 10 ans par une électrique. Par ailleurs, le bonus pour les hybrides non rechargeables est supprimé.


28/12/2016

Le casque obligatoire le 22 mars

 
Sa y est ç’a été annoncé le 22 décembre 2016 le premier ministre l'a annocé que le casque doit etre obligatoire pour les -12 ans cette loi prend forme le 22 mars 2017
L’article R. 431-1-3 a ainsi été ajouté à la suite de l’article R. 431-1-2 du code de la route. Voici ce qu’il indique :

« Art. R. 431-1-3. – I. – En circulation, le conducteur et le passager d’un cycle, s’ils sont âgés de moins de douze ans, doivent être coiffés d’un casque conforme à la réglementation relative aux équipements de protection individuelle. Ce casque doit être attaché.
II. – S’il est âgé d’au moins dix-huit ans, le conducteur de cycle qui transporte un passager âgé de moins de douze ans doit s’assurer que ce passager est coiffé d’un casque dans les conditions prévues au I.
De même, la personne âgée d’au moins dix-huit ans qui accompagne au moins un conducteur de cycle âgé de moins de douze ans doit s’assurer, lorsqu’elle exerce une autorité de droit ou de fait sur ce ou ces conducteurs, que chacun est coiffé d’un casque dans les conditions prévues au I.
III. – Le fait de contrevenir aux dispositions du II est puni de l’amende prévue pour les contraventions de la quatrième classe.
IV. – Un arrêté du ministre chargé de la sécurité routière fixe les caractéristiques du casque mentionné au I. »

Une amende de 135 €

En clair, la personne majeure qui accompagne le jeune de moins de 12 ans pourra être sanctionnée par une amende de 135 € si ce nouvel article n’est pas respecté. L’état espère ainsi lutter contre les risques de traumatismes crâniens liés à des chutes à vélo souvent très graves. Ainsi, en 2015, 382 enfants âgés de moins de 15 ans ont été accidentés à vélo. En 2015 il y a eu 149 déces et 4% des tué sont des cyclistes  . Pour le moment, cette nouvelle mesure n’a pas été généralisée à l’ensemble des cyclistes, tous âges confondus.






Les vitres teintées Interdites au 1er janvier


Vitres teintées interdites


https://lesvoitures.fr/wp-content/uploads/2016/04/interdiction-vitres-teintees-securite-routiere-2017.png
A partir du 1er janvier les vitres teintée serons interdites a l'avant seulement. Les gendarmes et policiers ont plus de mal à vérifier qu'un conducteur est bien attaché, ou qu'il ne téléphone pas au volant, si les vitres à l'avant sont teintées à plus de 30%. Le gouvernement veut donc les interdire.
À partir de janvier, les automobilistes pourraient payer jusqu'à 135 euros d'amende et avoir trois points en moins sur le permis si leur véhicule est équipé de vitres latérales teintées à l'avant. Cette décision pourrait mettre à mal tout un secteur : en France, 1 800 professionnels posent des vitres 






04/11/2016

DROGUES

Campagne de sensibilisation conduite et stupéfiants
La prise de stupéfiants est illégale, au volant elle peut être fatale.
La conduite, dans la rue , au travail . Les plantes classées comme stupéfiants, est interdite, quelle que soit la quantité absorbée.
Sécurité routière

Le risque de perdre vos réflexes au volant
Prendre des stupéfiants a des conséquences sur votre conduite :
Le cannabis
Il entraîne une baisse de la vigilance, une mauvaise coordination, un allongement du temps de réaction et une diminution des facultés visuelles et auditives.
L'ecstasy 
Cette drogue crée un état d’éveil et d’excitation qui masque la fatigue, elle donne un sentiment d’assurance, de contrôle de soi et provoque un comportement irrationnel au volant.
La cocaïne 
Elle entraîne une conduite agressive qui s'associe à des erreurs d’attention ou de jugement et peut provoquer la perte de contrôle du véhicule.
Les opiacés 
Ils provoquent (opium, morphine) une perte d’attention, des réflexes et de la conscience du danger et des obstacles.
Le risque d'être contrôlé(e) positif(ve)
La police et la gendarmerie disposent d’un test salivaire qui a la capacité de détecter les différents types de drogues en quelques minutes. Ce dépistage peut être effectué même lorsque mon véhicule est à l’arrêt, moteur coupé. Le dépistage est obligatoire en cas d’accident mortel. Ce test indique le type de drogue prise : le cannabis, la cocaïne, les opiacés, l’ecstasy et les amphétamines.
En cas de test positif, jusqu’à présent, le conducteur était transporté auprès d’un médecin pour un prélèvement sanguin. L’analyse en laboratoire de ce prélèvement permet de caractériser et confirmer l'infraction.
En 2017, avec la généralisation du prélèvement salivaire de confirmation, les forces de l’ordre n’auront plus à se déplacer en milieu hospitalier pour qu’un médecin effectue une analyse sanguine. Le temps gagné par les forces de l’ordre avec cette généralisation du prélèvement salivaire permettra ainsi de multiplier les contrôles et de mieux lutter contre l’insécurité routière.

Le dépistage peut être effectué en toute occasion, même lorsque le véhicule est à l’arrêt, moteur coupé. Tous les usagers de la route sont concernés, y compris les cyclistes et les personnes qui accompagnent un élève conducteur.
En fonction des drogues et des modes d’usages employés, le conducteur peut-être contrôlé positif plusieurs heures après la prise de stupéfiants (même jusqu’à plusieurs jours, par exemple en présence d’amphétamines).
Tout refus de se soumettre au test est équivalent à un test positif.
Le risque d'une peine très lourde
  • Jusqu’à 2 ans d’emprisonnement et 4 500 euros d’amende.
  • Jusqu’à 3 ans et 9 000 euros d’amende si le conducteur a aussi consommé de l’alcool.
  • Jusqu’à 10 ans d’emprisonnement et 150 000€ d’amende en cas d'accident mortel.
  • Un retrait automatique de 6 points de permis de conduire.
  • Un risque de suspension de permis pouvant atteindre 3 ans, voire l’annulation du permis avec interdiction de le repasser pendant 3 ans ou plus. Pour les détenteurs d'un permis probatoire, la première année, le conducteur voit son permis annulé.
Le risque de vous retrouver à payer une facture élevée
En cas d’accident après consommation d’un produit stupéfiant, les réparations de son véhicule ne sont pas prises en charge par l’assurance, il perd le bénéfice des garanties complémentaires souscrites auprès de celle-ci qui peut également résilier le contrat.
Les personnes blessées lors de l’accident peuvent demander en justice des dommages et intérêts très importants.
Le risque de vous tuer, ou de tuer quelqu'un

En 2015, 23 % des personnes décédées sur les routes ont été tuées dans un accident impliquant un conducteur sous l’emprise de stupéfiants.
La conduite sous l’emprise du cannabis double le risque d’être responsable d’un accident mortel. Ce risque est multiplié par 15 si le conducteur a mélangé cannabis et alcool.
Parmi les 18-24 ans, 23 % des conducteurs contrôlés dans les accidents mortels sont positifs. Cette proportion   baisse légèrement à 19 % pour les 25-44 ans puis fortement à 4 % pour les 45-64 ans.

03/09/2016

Quand vous regardez votre téléphone, qui regarde la route ?

David roule tranquillement en centre ville. Alors qu’il est au volant, il ne résiste pas à l’envie de lire un message qu’il vient de recevoir. Ces quelques secondes d’inattention vont être irréversibles. Il ne verra pas Julie, cette jeune fille qui traverse devant lui... elle rentre du collège...

En cette période de rentrée scolaire, la Sécurité routière diffuse, à partir du 4 septembre, un nouveau film de sensibilisation sur le téléphone au volant. Dans ce contexte, ce film met en valeur l’importance de rester concentré sur la route : « Quand vous regardez votre téléphone, qui regarde la route ? »

Un conducteur sur dix reconnaît, en effet, lire ou écrire des messages en conduisant. Cette pratique interdite nécessite de quitter au moins 5 secondes la route des yeux, soit une distance parcourue de 70 m en ville (à 50 km/h), et multiplie le risque d’accident par 23.

ÉCOUTER LE SPOT RADIO                                                                                 VOIR LA VIDÉO  

http://www.securite-routiere.gouv.fr/en-parler-agir/des-solutions-pour-agir/10-conseils-pour-s-empecher-de-telephoner-au-volanthttp://www.lebureaudecom.fr/securiteroutiere/cp_emailing10_aout2016_chiffres.html

 

 
 
 

05/07/2016

L’autoroute du soleil

 La vitesse excessive ou inadaptée est présente dans un accident sur trois en 2015. L’immense majorité de ces drames est liée à un relâchement des comportements*. Une tendance confirmée par l’Observatoire des vitesses qui relève une augmentation de la vitesse moyenne de 4km/h sur les autoroutes limitées à 130km/h (et de 2km/h sur celles à 110), sanctionnée par une augmentation de 23,1 % de la mortalité sur autoroute. Aux premiers jours des grands départs de l’été, la Sécurité routière part en campagne pour montrer toute l’absurdité d’un excès de vitesse.


Découvrez “L’autoroute du soleil”, le nouveau film de la Sécurité routière. #TousTouchés #vitessehttps://t.co/wykfxeYRra

26/03/2016

Perte de contrôle

La Sécurité routière a lancé samedi une nouvelle campagne choc avec un film consacré aux motards et une étude montrant qu'en cas de freinage d'urgence, "une moto parcourt trois mètres de plus qu'une voiture à 50 km/h".
A l'approche des beaux jours, qui voient traditionnellement augmenter le nombre d'accidents chez les motards, la Sécurité routière a voulu alerter "les conducteurs de deux-roues motorisés qui représentent près de la moitié des blessés graves et un quart des décès", selon un communiqué.
Comme dans un premier clip diffusé en janvier et consacré à la voiture, ce second film intitulé "Perte de contrôle" s'attache à montrer l'impact ravageur de l'accident, qui va toucher le conducteur mais frapper aussi tous ses proches, en une violente "onde de choc".
"Sur cette route qu'il connaît, Maxime se sent en sécurité. Mais cette fois, un animal va surgir. C'est sans douleur qu'il se réveillera à l'hôpital, jusqu'à ce que sa mère lui annonce sa tétraplégie", raconte le narrateur, tandis qu'à l'écran, l'embardée d'un sanglier désarçonne le motard, projeté dans l'air nocturne où s'entrechoquent les débris mais aussi les corps de la mère, du père, de l'épouse de l'accidenté, une image forte qui décrit le choc de toute une famille.
En 2015, 768 personnes ont été tuées et 11.000 blessées gravement à deux-roues motorisés. Des accidents survenus essentiellement "lorsque le motard se sent en confiance, de jour, par beau temps et en rase campagne", souligne la Sécurité routière, qui diffuse ce film à la télévision et sur les réseaux sociaux et a aussi lancé deux spots radio.
"Pour contrer l’idée reçue selon laquelle une moto freine sur une distance plus courte qu'une voiture à la même vitesse", la Sécurité routière dévoile les résultats d’une étude du Cerema, un centre d'études et d'expertise sur les risques, et de l'Utac-Ceram (Union technique de l'automobile, du motocycle et du cycle).
Cette étude, qui se base sur des comparaisons entre une moto Yamaha MT07 et une Renault Clio, révèle "un temps de perception-réaction identique entre le motard et le conducteur de la voiture pour le freinage d'urgence", mais "une distance de freinage plus longue pour la moto: 3 mètres à 50 km/h et 7,5 m à 90 km/h".
La Sécurité routière relève par ailleurs que les excès de vitesse des motocyclistes "sont plus nombreux chez les jeunes (entre 18 et 25 ans) et les quinquagénaires", les plus jeunes commettant "les plus grands excès de vitesse".
En 2015, au total, 3.464 personnes ont été tuées sur les routes, une mortalité en hausse pour la deuxième année consécutive